À Megève, l’été se vit au rythme du tintement des cloches et du clapotis des eaux cristallines. Alors que le chant des oiseaux annonce le retour des chaudes journées d’été, les ruelles s’animent, les terrasses se remplissent et les sentiers balisés s’empruntent. Car tout au long de l’été, Megève vous propose mille et une activités pour profiter de ces belles journées ensoleillées.

Humez…

Les odeurs de l’été s’immiscent partout. Elles sont dans la nature, les assiettes, les ruelles du village. On respire par-ci l’air pur des montagnes, par-là les effluves si caractéristiques du foin coupé, des herbes folles où se roulent les enfants avec délectation.

Alors que la végétation a atteint sa pleine maturité, les arbres produisent des fruits et les fleurs des senteurs uniques. Exacerbées par la chaleur et le vent, ces odeurs apportent toutes sortes de senteurs, vous plongeant immédiatement dans une incroyable ambiance estivale.

Plus qu’une saison, l’été est un bouquet d’odeurs qui caressent délicatement nos narines où, à leur contact, les souvenirs d’enfance ou d’adolescence ressurgissent. Car à Megève, les senteurs détiennent l’étrange pouvoir de nous faire voyager dans le temps.

2020_CommuneDeMegve_MarieBougault_paysages-17-ConvertImage (1)
© Daniel DURAND

Touchez…

Ramassez, toucher, sentir, effleurer, caresser, palper… À Megève, l’été offre un bouquet de sensations uniques et des textures insolites où votre peau est comme une frontière entre vous et la nature. L’herbe de nos verts pâturages que l’on aime frôler d’une main égarée ou dans laquelle on apprécie de marcher les pieds libérés. L’eau glaciaire de nos ruisseaux que l’on adore pénétrer d’un pied frileux ou dans laquelle on désire s’immerger. Les chatouillements créés par les herbes hautes ou la visite inattendue d’une chenille un peu trop aventureuse. À Megève, le toucher n’est pas seulement un sens, mais plusieurs. Il assure que vous ne rêvez pas bien que vous soyez au paradis.

© Simon GARNIER – Commune de Megève

Admirez…

L’été, dans une palette de vive nuance, les paysages explosent de vie. Tandis que le bleu profond du ciel contraste avec le vert flamboyant des alpages, les panoramas grandioses se colorient de fleurs sauvages, les sentiers balisés s’enrichissent de promeneurs heureux et la nature, lumineuse et grouillante de vie, s’apparente comme la plus belle des saisons. Une saison si merveilleuse où la lumière inonde, les senteurs s’épanchent, les étoiles flambent, la chaleur écrase, le vent balaye, les couleurs éclatent, les flots dansent, les corps brunissent, les yeux pétillent, les enfants jouent, les esprits se relâchent, des amours naissent…

Goûtez…

Dans le verger ensoleillé, à l’ombre des feuilles, des pommes vertes ornent les branches des arbres. Quelques mètres plus loin, les fraises jouent à cache-cache avec les framboises. À côté, les cerises rougissent à la vue des tomates qui grouillent dans le potager. Si le printemps est la saison des fleurs, l’été est la saison des fruits et des légumes. Bien que plantés il y a quelques mois, certains se font toujours patiemment attendre tandis que les plus pressés, eux, régalent déjà les papilles des gourmands. La nature, en son sein, est également composée de nombreux trésors. Herbes aromatiques, plantes médicinales ou fleurs miraculeuses, la nature vous invite à découvrir de nouvelles saveurs, pour certaines très anciennes, admirablement appréciées en cuisine pour leurs saveurs parfumées et en médecine pour leurs bienfaits. Tout comme notre gastronomie, la nature mègevanne n’a pas fini de faire vibrer vos papilles.

Écoutez…

L’été se regarde, mais avant cela, il s’écoute. Parfois, il suffit d’un seul son pour plonger immédiatement dans une ambiance estivale. Des sons qui ont marqué votre enfance, qui ravivent des souvenirs, qui racontent des histoires ou en font vivre de nouvelles. Mettez-vous à l’écoute. À l’écoute de votre propre souffle pour commencer. Puis à l’écoute, des bruits et des sons autour de vous. Faites-vous surprendre par le bourdonnement des abeilles butinant des fleurs lumineuses ou par le chant des oiseaux venus vous rappeler que la nature est à portée de mains. Laissez-vous envoûter par le tintement des cloches, le vent qui fait murmurer les feuilles ou par les rires des randonneurs, venus profiter du bruyant silence. Car si vous tendez bien l’oreille, vous entendrez toujours une joyeuse mélodie estivale à Megève.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu