A Megève, les étoiles ne brillent pas que dans le ciel. Elles scintillent aussi en cuisine. Brodées sur les tabliers de nos chefs, elles sont le témoignage de l’imagination, de la création et de la réalisation d’une cuisine d’exception. Une gastronomie libre et audacieuse, récompensée par le célèbre Guide Michelin.

La Table de l’Alpaga

Fermé

Le Saint-Nicolas

Le Beef Lodge

L’Alpette Megève

Nano Caffè

Le Refuge, Chalet gourmand

La Dame de Pic – Le 1920

Flocons Village
Fermé

Flocons Village

Restaurant Le Cœur

Flocons de Sel

Kaito

Réinitialiser la carte

Nos restaurants étoilés au Guide Michelin

Plus que des restaurants, ce sont deux véritables expériences culinaires. Le Flocons de Sel, La Table de l’Alpaga et La Dame de Pic- Le 1920, tous trois récompensés par le Guide Michelin, forment aujourd’hui la constellation mègevanne.

Boiseries, tables intimistes, décorations raffinées et atmosphère chaleureuse les habillent délicieusement. À l’image des lieux, la carte suit. Élégante, sincère, créative, les chefs ne s’interdisent rien. Entre produits d’ici et idées d’ailleurs, des recettes étonnantes émergent.

Audace et inventivité n’échappent donc pas au Guide Michelin qui octroie 3 étoiles au restaurant Le Flocons de Sel et son prestigieux chef Emmanuel Renaut, deux étoiles au restaurant La Table de l’Alpage et son talentueux chef Anthony Bisquerra et enfin une étoile au restaurant La Dame de Pic – Le 1920 et sa célèbre cheffe, Anne-Sopie Pic. Des étoiles qui brillent autant dans les assiettes que dans les yeux des chefs.

chef-emmanuel-renaut-cuisine-restaurant-megeve
© Daniel DURAND

Sur la route du légendaire Guide Michelin

À sa naissance, en 1900, le Guide Michelin n’est qu’un livre publicitaire de 400 pages. Imaginé par les deux frères André et Édouard Michelin, fondateurs de la manufacture de pneumatiques Michelin, le Guide (déjà) rouge est créé sur l’idée de faciliter les déplacements en voiture en réunissant des informations indispensables au voyage.

D’abord offert gracieusement aux chauffeurs, il permettait de se loger et de se nourrir, de correspondre par la poste, télégraphe ou téléphone. Devenu payant en 1920, le Guide Michelin fait apparaître pour la première fois hôtels et restaurants avec un classement spécifique selon les services.

Quelques années plus tard, en 1926, la première étoile se voit inscrite sur le guide, synonyme de « bonne table », suivie par la deuxième et troisième étoile, en 1931. Dès lors, le Guide Michelin devint la référence internationale des guides gastronomiques et ce, aujourd’hui encore.

En savoir plus
recette-girolles-melisse-oxalis-emmanuel-renaut
© Francis HAMMOND

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu