Retour sur une programmation couronnée de succès… Depuis 2019, il est désormais de tradition que le JAMY ouvre les festivités. Ce concept offre une scène « Jeunes Talents » qui permet aux artistes émergents de se révéler lors de ce célèbre Festival International Jazz à Megève.

© Philip DUCAP

Ainsi, dès le jeudi soir Isabel Sörling, Robin McKelle et Sly Johnson se partageaient le plateau du JAMY pour donner le LA à trois jours de fête, propulsant aussitôt les spectateurs dans une ambiance enflammée.

Le vendredi soir, c’était l’instrumentiste le plus populaire de la scène musicale française, qualifié de « virtuose » maintes fois récompensé et maître incontesté de la trompette, Ibrahim Maalouf, qui résonnait au cœur du Palais en balayant tout l’univers jazz.

Enfin, pour la troisième et dernière soirée du Festival International Jazz à Megève, les Pink Martini, orchestre réunissant 12 musiciens aux nationalités variées, prenaient possession de la scène du Palais avec leurs mélodies entraînantes et compositions multilingues.

En parallèle de ces soirées, des scènes « off » se tenaient aux pieds des pistes, au détour des ruelles et au cœur de la place du village pour, une fois de plus, une édition du Festival International Jazz à Megève couronnée de succès.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu