La ferme du Cruet, majestueuse, le long de la route départementale, affiche fièrement en lettres d’argent : « Tissot Navarro Décoration ». Depuis 30 ans, Catherine Navarro est à la tête de la boutique. Sa fille, Caroline Alric, l’a rejoint dans l’aventure en 2009. Le duo a développé une belle complicité professionnelle, entre respect mutuel et complémentarité.

© Simon GARNIER

L’ambiance est cosy et raffinée. Un mélange de bois, de cuir et de matières nobles. Il faut se frayer un chemin dans le showroom de Catherine Navarro et de sa fille Caroline Alric. Dans un recoin de la boutique, entourée d’une multitude de carnets d’échantillons de tissus, Catherine a pris place devant une solide table en bois. À ses côtés, Caroline.

Mère et fille font destinées professionnelles communes depuis 2009. Mais c’est Catherine, seule, qui a lancé la boutique installée depuis 1987 dans la ferme du Cruet. Originaire du Sud de la France, Megève était d’abord pour elle synonyme de vacances. Après sa rencontre avec un Mègevan, Jean-Pierre, elle s’installe dans la station, avant de créer sa propre boutique

Il y a une osmose que je n'aurais pas forcément trouvée avec quelqu'un d'autre.

© Simon GARNIER

Elle démarre avec de l’art populaire savoyard et des antiquités. Elle introduit ici les étoffes d’ameublement, les olivades, et fait mouche. Petit à petit, les chantiers d’aménagement se font plus nombreux, plus importants. Elle décore maisons et chalets à Megève, mais aussi à l’étranger. « Petit à petit, la décoration a pris le dessus sur les antiquités », détaille Catherine sous le regard bienveillant de Caroline. Elle s’adapte aux tendances et son activité se développe. Rester seule se complique.

Au même moment, Caroline, tout juste maman, se pose des questions sur les suites à donner à sa carrière. Elle travaille alors depuis sept ans avec Jocelyne Sibuet, participant notamment à la création de la ligne de soins Pure Altitude. « Maman se demandait si elle devait embaucher, au même moment, je me demandais comment évoluer », se souvient Caroline Alric. Sa mère lui demande alors de la seconder. Caroline saisit l’opportunité. « Entre mon ex-mari qui est antiquaire et moi, c’était un peu dans ses gènes », sourit Catherine.

Le duo enchaîne les chantiers : chalets, restaurants, bureaux… Leur clientèle compte des noms prestigieux comme le réalisateur Claude Lelouch. « Nos clients sont fidèles. Ils nous font confiance, détaille Catherine. Ils ont été ravis d’apprendre que Caroline travaillait avec moi. Pour eux, c’est une continuité qui les rassure. » « Maman est reconnue depuis 30 ans pour son savoir-faire, ses qualités, son sérieux, liste Caroline. Parfois, quelques clients ne veulent que Catherine. Je ne me braque pas là-dessus. La décoration, c’est aussi une question de feeling, de confiance. On rentre chez les gens, dans leur intimité. Un lien se créé », complète-t-elle.

Savoir s'adapter c'est ce qui fait notre force.

© Simon GARNIER

Le lien est également étroit entre les deux femmes, entre complémentarité et complicité. « Caroline me comprend tout de suite » , raconte sa mère. « Il y a une osmose que je n’aurais pas forcément trouvée avec quelqu’un d’autres. On va ensemble en salons. On a les mêmes goûts, on échange beaucoup. » « C’est vrai qu’on fait les mêmes choix », renchérit Caroline.

Suivant les traces de sa maman, elle a réussi à se faire sa place. « Caroline a fait deux gros chantiers que je n’ai jamais eus », note Catherine, pas peu fière.

Sa fille a également développé l’informatique et leur présence sur Internet. Elle assure également de plus en plus la partie technique des chantiers. « Les clients sont très contents et moi, je suis ravie, ça me permet de partir », glisse Catherine Navarro, souvent entre deux voyages, se partageant entre les chantiers, Megève, la Tunisie et la Provence où elle a toujours des attaches.

Quel est leur secret pour durer ? « Les gens ont confiance en moi » , analyse Catherine. « Ce que je veux, c’est qu’ils se sentent bien chez eux. Je les conseille, tout en restant dans leur ton. »

« Je m’adapte aux gens, à leurs goûts. Et Caroline s’adapte aux clients de la même façon. » D’ailleurs, celle-ci ne dit pas autre chose : « Savoir s’adapter, c’est ce qui fait notre force. » Encore une preuve de la totale osmose entre les deux femmes…

Site internet : decoration-navarro.com

Instagram : decorationnavarro_megeve

À propos de Marion BALLET-BAZ

Rédactrice web en charge de la valorisation du territoire, le village de Megève n'a plus aucun secret pour Marion ! Passionnée par la nature et amoureuse de la vie à la montagne, elle vous transmet son amour pour cette destination iconique qui, mot après mot, donne tout bonnement envie de la découvrir.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu